Contenu dupliqué : quelles conséquences sur le SEO ?

Grâce à internet, nous avons tous la possibilité d’accéder gratuitement à des milliers de contenus. La quantité de contenus disponibles en ligne étant de plus en plus importante, Google doit déterminer ceux qui ont une réelle valeur pour l’internaute, afin de les mettre en avant dans la SERP. Pour qu’un contenu soit considéré comme qualitatif par Google, il doit répondre à plusieurs critères : sa pertinence, sa qualité mais aussi son unicité. Peu importe le type de contenu (article de blog, page produit, landing page…), dans une optique SEO, la duplication de contenu est l’une des pratiques à éviter. Mais pourquoi ? L’agence Twin vous répond !

Contenu dupliqué

Qu’est-ce qu’un contenu dupliqué ?

Appelé duplicate content en anglais, le contenu dupliqué désigne des contenus identiques, présents sur deux pages web ou plus, et ayant une URL distincte. Le contenu dupliqué peut être une paraphrase ou un copié/collé sans reformulation d’un texte et peut être détecté sur une page entière ou un extrait de texte. Le contenu dupliqué peut se trouver sur un même site internet (on parle de contenu dupliqué intra-site) ou sur un site web externe (inter-sites) :

Le contenu dupliqué interne

Le contenu dupliqué interne peut être caractérisé lorsqu’un même contenu est répété sur plusieurs pages d’un même site. Ce cas de figure est plus fréquent qu’on ne le croit, surtout sur les sites e-commerce qui peuvent dupliquer des contenus pour des pages de produits similaires. Ce cas de contenu dupliqué est moins grave aux yeux de Google qui comprend que les pages appartiennent au même site internet. Le contenu dupliqué interne a néanmoins un impact négatif sur le référencement naturel (SEO) des pages d’un site web, car si deux pages ont le même contenu, elles se retrouveront probablement en concurrence pour se positionner sur le même mot-clé. On parle alors de cannibalisation entre les pages. Il est donc important de privilégier, autant que possible, un contenu unique et de qualité, sur chaque page.

Le contenu dupliqué externe

Le contenu dupliqué externe est plus grave : un site B utilise les contenus d’un site A pour diverses raisons : manque d’inspiration, de connaissances ou de temps… Ces contenus dupliqués externes peuvent être :

  • L’utilisation d’une description d’un même produit sur plusieurs sites (lorsque les sites e-commerce reprennent pour leurs fiches produits celle de leur fournisseur sans la modifier, par exemple) ;
  • Le plagiat d’un contenu volontairement réutilisé d’un site A sur un site B.

Les différents types de contenu dupliqué

Voici quelques formes de contenu dupliqué :

Le vol de contenu

Le vol de contenu, également connu sous le nom de plagiat, est une pratique malheureusement répandue sur le web. Il se produit lorsqu’une personne ou un site web copie délibérément le contenu d’une source originale et le publie comme étant le sien, sans autorisation ni attribution. Le vol de contenu peut nuire à la réputation du créateur original, affecter la crédibilité de la source plagiée et entraîner des sanctions de la part des moteurs de recherche, notamment en termes de référencement naturel. Les algorithmes de détection de Google sont de plus en plus efficaces pour repérer ces cas de plagiat et favorisent les contenus authentiques et originaux dans leurs classements.

Le Spinning

Le spinning, ou « réécriture automatique », est une technique utilisée pour créer du contenu en modifiant légèrement un texte existant. Les outils de spinning peuvent remplacer des mots par des synonymes, réorganiser des phrases ou changer la structure grammaticale d’un texte. Bien que certains puissent utiliser cette méthode pour générer rapidement du contenu, le spinning produit souvent des textes artificiels, qui perdent en cohérence et en qualité. Google est capable de détecter ces techniques automatisées et considérer le contenu résultant comme dupliqué, ce qui peut entraîner des conséquences négatives en termes de référencement naturel.

Le duplicate URL

Le duplicate URL se produit lorsque le même contenu est accessible via plusieurs URLs. Cela peut découler de différentes structures d’URL (si une même page apparaît dans plusieurs catégories de votre site, par exemple), de paramètres de suivi ou d’autres variations mineures. Google considère le duplicate URL comme un problème, car il peut entraîner une certaine confusion pour les moteurs de recherche quant à la page à privilégier. Pour résoudre ce problème, nous vous conseillons d’utiliser des URL canoniques pour indiquer à Google la version de la page à référencer.

Quelles sont les conséquences d’un contenu dupliqué sur le SEO ?

Même si bien souvent, le contenu dupliqué est la conséquence d’erreurs humaines ou techniques et est involontaire, dans certains cas, il est fait délibérément. Google veille à sanctionner les contenus dupliqués volontairement. Techniquement, lorsque deux contenus sont identiques ou quasi identiques, Google doit sanctionner les deux sites concernés en choisissant de n’indexer aucune des deux versions dans les résultats de recherche. Cependant, il arrive aussi que l’algorithme de Google choisisse d’indexer qu’un des deux sites. Plusieurs critères sont pris en compte par Google pour savoir lequel des deux sites sera présenté aux internautes sur la première page de résultats :

  1. Critères d’impact sur la décision de Google
  • Historique du contenu : la page la plus ancienne, ayant été crawlée en premier par Google, est généralement considérée comme l’autorité à privilégier.
  • Backlinks : une page bénéficiant d’un plus grand nombre de backlinks est souvent perçue comme plus pertinente et peut être favorisée par Google.
  • Réputation du site : les sites ayant une réputation solide, produisant régulièrement du contenu de qualité, sont moins susceptibles d’être pénalisés par Google pour la duplication de contenu.

 

  1. Seuil de tolérance de Google

Google ne sanctionne généralement le contenu dupliqué que s’il dépasse 10% du contenu total du site. Au-delà de ce seuil, les risques de pénalités augmentent considérablement. Cependant, il est essentiel de noter que même en dessous de ce seuil, la présence de contenu dupliqué peut encore influencer négativement le classement d’un site.

  1. Recommandations pour éviter les sanctions

Bien que Google puisse tolérer une certaine quantité de contenu dupliqué, nous vous recommandons de créer du contenu original pour éviter toute sanction potentielle. La création de contenu unique et de qualité renforce la crédibilité de votre site web aux yeux des moteurs de recherche et offre une meilleure expérience aux utilisateurs.

Comment éviter le contenu dupliqué ?

Éviter le contenu dupliqué est essentiel pour maintenir une bonne visibilité sur les moteurs de recherche et assurer une expérience utilisateur optimale. Voici quelques recommandations pour prévenir efficacement le contenu dupliqué :

  1. Créez du contenu original : la meilleure façon d’éviter le contenu dupliqué est de produire du contenu unique. Rédigez des articles, des descriptions de produits et des pages qui apportent une valeur ajoutée et sont spécifiques à votre site.
  2. Utilisez des balises canoniques : lorsque plusieurs versions d’une page existent, utilisez la balise canonique pour indiquer à Google la version préférée ou originale de la page. Cela vous permettra d’éviter les problèmes de duplication d’URL.
  3. Paramétrez correctement les redirections : si des changements structurels ou de contenu sont apportés à votre site web, assurez-vous de mettre en place des redirections 301 pour rediriger le trafic de l’ancienne URL vers la nouvelle. Grâce à cela, les moteurs de recherche considèrent la nouvelle URL comme la version principale.
  4. Utilisez des URL cohérentes : maintenez une structure d’URL cohérente sur votre site. Les variations d’URL peuvent conduire à des problèmes de duplication de contenu.
  5. Évitez le spinning de contenu : nous vous conseillons d’éviter l’utilisation d’outils de spinning de contenu qui modifient automatiquement le texte. Ces méthodes sont souvent détectées par les moteurs de recherche et nuisent à la qualité perçue du contenu de votre site web.
  6. Mettez à jour le contenu de votre site web régulièrement : n’hésitez pas à actualiser et enrichir régulièrement votre contenu. La mise à jour régulière des contenus leur permet d’être de meilleure qualité. Les moteurs de recherche favorisent les sites qui fournissent aux internautes des informations à jour et pertinentes.
  7. Utilisez la balise citation : cette balise vous aide à mettre en évidence le fait que vous citez un texte issu d’un autre site web. Grâce à cette balise, Google comprendra que le texte n’est pas le vôtre mais ne vous pénalisera pas pour du contenu dupliqué.

Comment protéger votre site web contre le contenu dupliqué ?

Certaines techniques peuvent protéger votre site web contre le contenu dupliqué :

Les outils de contrôle de contenu dupliqué

L’utilisation d’outils dédiés tels que Copyscape est une pratique utile pour contrôler la présence de contenu dupliqué sur le web. Copyscape fonctionne en analysant un texte donné et en recherchant des correspondances sur l’ensemble des sites internet. Il identifie les similitudes potentielles avec d’autres contenus en fournissant des rapports détaillés sur les résultats. Cette approche permet aux propriétaires de sites web et aux créateurs de contenu de détecter rapidement toute utilisation non autorisée ou dupliquée de leur contenu initial. En prenant connaissance de ces correspondances, vous pouvez prendre des mesures pour protéger votre propriété intellectuelle, que ce soit en contactant directement les responsables ou en signalant le problème aux moteurs de recherche.

Les alertes Google

Les alertes Google constituent un outil intéressant pour la surveillance continue de votre contenu en ligne. En configurant des alertes pour des mots-clés spécifiques, des phrases ou même des extraits distincts de votre contenu, vous pouvez recevoir des notifications dès qu’un contenu similaire est indexé par Google. Cette fonctionnalité vous permet de rester informés des activités ayant un impact sur le référencement de votre site web. En recevant des alertes en temps réel, vous pouvez prendre des mesures immédiates pour prévenir le vol de contenu, signaler les infractions et protéger votre site contre les risques de duplication.

Les commandes de copie

Les commandes de copie, telles que le raccourci clavier « Ctrl+C » sur les ordinateurs ou « Commande+C » sur les appareils Apple, sont des fonctionnalités de base pour copier du texte. En installant sur votre site web des plug-ins permettant de désactiver ou rendre plus difficile la sélection et la copie du texte, vous réduisez ainsi les opportunités de duplication de contenu involontaire ou délibérée. Cette technique n’est pas infaillible, mais permet tout de même de limiter la copie de vos contenus par d’autres sites.

Les recours à votre disposition en cas de plagiat de vos contenus

En cas de plagiat de vos contenus, vous pouvez :

  • Demander la suppression des contenus auprès du site copieur: lorsque vous identifiez un contenu vous appartenant sur un autre site web, la première étape consiste à entrer en contact avec le site copieur. Adressez-vous directement aux propriétaires du site en question, généralement en utilisant les coordonnées disponibles sur leur site. Dans votre communication, soyez précis sur les sections de contenu plagié et fournissez des preuves tangibles de la propriété de votre contenu. Demandez la suppression immédiate du texte concerné. Souvent, les propriétaires de sites réagissent de manière positive à ces demandes, reconnaissent l’erreur, et retirent le contenu copié. Cependant, il est possible que vous soyez confronté à des situations où la coopération n’est pas obtenue.
  • Demander la suppression des contenus auprès de Google: si le site copieur ne répond pas à votre demande de suppression, vous pouvez prendre des mesures supplémentaires en signalant le plagiat à Google. Utilisez l’outil de dénonciation de contenu de Google (Google’s Copyright Removal Tool) pour informer Google de la violation de droits d’auteur. Ce processus implique souvent la soumission d’un avis légal attestant que vous êtes le détenteur légitime des droits d’auteur sur le contenu plagié. Google évaluera votre plainte et peut prendre des mesures telles que la suppression du contenu en question dans ses résultats de recherche. Il est important de noter que le processus peut prendre un certain temps. Google examinera attentivement la validité de votre plainte avant d’agir.

La duplication de contenu a un réel impact sur le référencement naturel d’un site, il existe néanmoins des solutions permettant d’éviter cette pratique. Vous avez besoin de conseils pour votre stratégie de référencement naturel sur Google ? Contactez-nous !

Retrouvez d'autres articles
Tendances Google 2023

Google en 2023 : découvrez les recherches populaires de l’année

Google a récemment publié les résultats « Year in Search » classant tous les sujets populaires auprès des utilisateurs du moteur de recherche en France en 2023. Ces tendances ne concernent pas seulement les mots-clés ayant eu le plus de recherches mais aussi les sujets ayant suscité l’intérêt des internautes entre 2022 et 2023. Voici un rapide tour d’horizon de ces tendances !

Lire la suite...
Maillage interne site web

Comment travailler le maillage interne de son site ?

Souvent négligé, le maillage interne s’inscrit dans une stratégie SEO on-page. Il permet d’améliorer le positionnement d’un site web dans les moteurs de recherche tels que Google et offre une meilleure expérience de navigation aux internautes. Qu’entend-on par « maillage interne » ? Pourquoi et comment travailler le maillage interne de votre site ?

Lire la suite...